Compte rendu 15 novembre 2013

Aller en bas

Compte rendu 15 novembre 2013

Message  Maxime.DESSENNE le Sam 16 Nov - 12:55

Listes à 2000 points, scénario Sang et Gloire, seuil de déroute : 2.

Table 1 : Richard (Elfe noir) contre Maxime (Empire)
Table 2 : Quentin (Skaven) contre Antoine (Comte vampire)
Table 3 : Jérémy A (Skaven) contre Jérémy D (Gobelin)


Dernière édition par Maxime.DESSENNE le Sam 16 Nov - 13:59, édité 1 fois
avatar
Maxime.DESSENNE

Messages : 21
Date d'inscription : 02/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Table 1

Message  Maxime.DESSENNE le Sam 16 Nov - 13:59

Ordre de bataille impérial :
Escorteurs
Chasseurs
Canon Feu d'enfer + Maître ingénieur
Epéistes + Capitaine avec Grande bannière + Seigneur sorcier (Lumière) + Sorcier (Métal)
Chevaliers du cercle intérieur + Grand maître de chevalerie (Général) + Prêtre-guerrier
Tank à vapeur
Niveau de bravoure : 5

Ordre de bataille noir-elfique :
2 Balistes
Lanciers + Sorcière suprême (Magie Noire)(Général)
Kharibdyss
Furies + Chaudron de sang
Chevaliers sur sang-froid + Despote avec Grande bannière
Niveau de bravoure : 6

Tour 1 :
La partie commence bien pour l'Empire, une baliste est détruite au tir et quelques lanciers sont transformés en statues dorées par le sorcier du métal.
Au tour elfe noir, les lanciers échouent leur test de commandement et succombent à l'appel de l'or, ce qui les place en position dangereuse et empêche la sorcière de lancer des sorts.

Tour 2 :
Les épéistes chargent les lanciers en combinaison avec les chasseurs qui attaquent le flanc ennemi, tandis que les chevaliers chargent le kharibdyss qui s'était avancé. La phase de magie se déroule à la perfection, permettant aux épéistes impériaux de dominer le combat contre les lanciers, ces derniers sont mis en déroute puis rattrapés. Le kharibdyss ne fait pas long feu et le chevaliers s'élancent en avant pour venir au contact des furies.
Les Elfes noirs contre-attaquent en chargeant le flanc exposé des chevaliers impériaux avec leur propre cavalerie, les quelques survivants impériaux sont mis en déroute mais parviennent à s'enfuir.

Tour 3 :
L'Empire tente de bloquer les unités ennemies afin de les empêcher de poursuivre ce qui reste des chevaliers le temps que l'infanterie se réorganise pour les affronter, le tank à vapeur parvient à percuter les chevaliers sur sang-froid, mais les sorciers sont impuissants à entraver les furies, celles-ci restant par ailleurs insensibles aux pertes infligées par le canon feu d'enfer du fait de leur frénésie. Le tank inflige des pertes minimes aux chevaliers tandis que le despote ennemi parvient à entamer son blindage.
Au tour des Elfes noirs, les furies chargent les derniers chevaliers impériaux et les rattrapent tandis que leurs propres chevaliers abaissent le tank à 4 points de vie.
Avec la destruction de l'unité de chevaliers et du général, l'armée impériale atteint son seuil de déroute et la victoire revient aux Elfes noirs.


Je pense que le tournant de la partie fut le tour 2, l'excellent début de partie en ma faveur ainsi que la mésestimation du niveau de bravoure adverse m'a conduit à l'imprudence en lançant toutes mes troupes en avant après les corps à corps au lieu de me réorganiser pour préparer le choc suivant. La punition ne se fit pas attendre, conduisant à la destruction inéluctable de la seule unité que je ne pouvais pas me permettre de perdre tandis que mon infanterie ne pouvait leur prêter assistance.
Une partie riche en enseignements, comme je dis après chacune de mes défaites. Very Happy
avatar
Maxime.DESSENNE

Messages : 21
Date d'inscription : 02/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum